Auguste Girard pour une fois en tête du peloton

Sur son vélo, Auguste Girard rêvait d’être un leader, mais il s’est toujours contenté du rôle d’équipier modèle. «Parce que l’amitié est quelque chose de très important pour moi et que sans collectif, tu n’es rien...», expliquait-il récemment dans nos colonnes. Ancien cycliste pro, avant de devenir directeur sportif «peut-être la plus belle période de ma carrière», estime-t-il, le Glânois, aujourd’hui âgé de 74 ans, se retrouve pour une fois en tête du peloton afin de recevoir le Prix du Mérite récompensant l’ensemble de son œuvre. Tombé amoureux de la petite reine, Girard lui a consacré sa vie. Après avoir quitté les pelotons, il a encore endossé le rôle d’organisateur, notamment dans la structure du Tour de Suisse et du Tour de Romandie, mais aussi pour l’étape de Fribourg du Tour de France 1997. Conteur hors pair, le Glânois a choisi de rassembler tous ses souvenirs en un seul lieu en fondant, avec plusieurs de ses amis du VC Fribourg, le musée du vélo, un endroit empli de trésors où il peut choyer sa petite reine chérie. FR

FR/La Liberté - Photo Charly Rappo

Auguste Girard pour une fois en tête du peloton